L'esprit & les voies jacquaires

L’histoire de Saint Jacques est celle d’un personnage historique, l’apôtre du Christ. Jacques fut un des trois apôtres les plus proches du Christ. Pourtant, les écrits font peu part de cet apôtre durant les premiers siècles de la chrétienté

 Pèlerins Saint Jacques de CompostelleA la mort du Christ, les apôtres se seraient partager le monde pour l’évangéliser. Jacques serait parti vers l’Espagne.

Ne connaissant pas le succès, il repartit vers Jérusalem, où il aurait été martyrisé. Ses disciples disposent alors son corps dans une barque, qui part à la dérive. Sept jours plus tard, elle aborde en Galice.
Les disciples déposèrent le corps sur une pierre qui prit la forme d’un sarcophage.

Entre le 8° et le 11° Siècle, son tombeau est mis à jour. Cette période est trouble en Espagne, elle correspond aux conflits entre royaume chrétien et musulman.
La découverte miraculeuse des reliques de Jacques devient un symbole et une image protectrice pour l’Espagne chrétienne.
Peu de temps après sa découverte, il apparaît aux côtés des chrétiens sous l’aspect d’un cavalier éblouissant qui charge les maures. Cette apparition le fait être surnommé, le « matamore » (le tueur de Maures ).
Ainsi, dans cette époque de croisade, de ferveur religieuse, naît le pèlerinage de Saint Jacques vers le lieu où son tombeau aurait été trouvé.

Qu’est ce qu’un pèlerinage ?

Par cette entreprise, le pèlerin affirme sa foi.  C’est un voyage vers un lieu sacré, dans l’espoir d’obtenir une grâce.
On part à pied de sa maison vers la destination. Cette pratique fervente fait qu’au Moyen Age, l’Europe est parcouru d’itinéraire.

Concernant  le pèlerinage de St Jacques de Compostelle en France, 4 itinéraires principaux sont recensés :

  • La voie de Tours
  • La voie du Puy         
  • La voie de Vezelay

Ces trois voies traversent le Béarn des Gaves

  • La voie d’Arles

Les 4 voies se rejoignent à Ostabat, avant Saint Jean Pied de Port et avant de traverser les Pyrénées.